Atelier Isabelle Hérault

ESA 2013 - avec Zoé Rémon

D’après une analyse de Roubaix, le chômage est l’un des problèmes majeurs de la ville. Pour répondre à cette situation nous proposons un Centre de formation professionnel pour six métiers (mécanicien, menuisier, secrétaire, jardinier, électricien et cuisinier). L’école se divise en 3 espaces. Au rez-de-chaussée l’espace pratique (ateliers), à l’étage l’espace théorique (salles de classe et administration) et les lieux de vie (hébergements, foyer et cafétéria). Chaque profession fournit des services au public. C’est donc une communauté qui reste ouverte sur la ville. Un jardin privé est aménagé dans la partie sud de la parcelle, qui est essentiellement un espace de pratique pour les étudiants jardiniers. Au nord de la parcelle, on trouve la zone technique qui permet les livraisons ou tout autre circulation qui gênerait le public. Notre intention est de créer un paradoxe en proposant une forme qui s’oppose au tissu urbain existant. Le choix du carré avec sa géométrie absolue et pure semble être la solution la plus adaptée. L’entrée libre, crée une brèche et vient interrompre la géométrie du bâtiment. Les façades sont régies par une trame régulière à base carrée qui vient s’évider pour créer les ouvertures. La Cour, publique, est l’espace central du projet. C’est un lieu d’échange où se mêlent tous les métiers mais aussi un lieu où se rencontrent le public et le privé. Elle n’est pas seulement un moyen de circulation ; les grandes façades vitrées du rez-de-chaussée font d’elle un espace d’exposition.